Mailing List

mercredi 10 mai 2017

Episode 18 – Eurothermomètre

Précédemment dans Le Nom de l'alose : Trois assassinats ont frappé le Parlement européen. Malgré tout, « Show must go on » : le processus d'adoption de la directive Habitats continue. Le trilogue a permis de trouver un accord entre les trois institutions du triangle institutionnel des Bermudes.
Episode 18 – Eurothermomètre
Passée la satisfaction initiale, le bilan du trilogue était en réalité loin d’une grande victoire. En fait de Grand Soir, le Parlement s’était sagement mis sous la couette, et le Grand Bond en avant avait fait progresser l’Union européenne d’un tiret dans la litanie des textes techniques adoptés par la machinerie bruxelloise. La force navale européenne avait coulé à pic et du Plan Marshall pour le littoral initial, rien ne surnageait. Le législateur européen avait entériné la classification d’une espèce marine supplémentaire dans l’annexe à la directive Habitats listant les espèces protégées et il avait créé une agence gadget aux fondations bien incertaines. Rompus à l’exercice, les communicants du Parlement avaient accommodé les restes du mieux qu’ils pouvaient, en présentant la création de l’agence comme une avancée qui dégageait des perspectives nouvelles pour l’Europe maritime. Comme bien souvent, le Parlement se réjouissait d’une victoire politique, alors que le Conseil s’était assuré que rien ou presque ne changerait en pratique : on créerait une nouvelle structure sans pouvoir qui ne ferait guère d’ombre aux administrations nationales. Mais, somme toute, le texte qui devait être mis aux voix fin novembre 2016 était un accord acceptable.

mardi 2 mai 2017

Ne me frexit pas

La campagne présidentielle française se termine enfin. A Bruxelles, dans cette eurocratie mal aimée, c'est l’expectative anxieuse. Il s'agit d'un débat démocratique solennel, et les bas-fonctionnaire que nous sommes observent, bien entendu, leur devoir de réserve. Nous avons néanmoins entendu, dans les couloirs du Berlaymont, fredonner cet air de Brel...
Ne me frexit pas

Ne me frexit pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier l'Traité
Et le temps perdu à Nice et Lisbonne
À savoir comment
Oublier la crise grecque
Qui tuait parfois d'austérité
Notre envie d'euro
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas

Moi je t'offrirai
D'la démocratie
Tant que t'en voudras
Je f'rai un traité de la zone euro
Pour couvrir la Grèce d'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'euro sera roi, où l'euro sera loi
Où tu seras reine
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas

Ne me frexit pas
Je t'inventerai
Des articles insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De cette Convention
Qui nous portera cette Europe sociale
Je te raconterai l'histoire de ce Brexit
Qui serra le cœur de tous les humanistes
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas

On a vu souvent
Rejaillir l'espoir
D'une ancienne Union
Qu'on croyait perdue
Il est, paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Grâce à la PAC nouvelle
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le jaune et le bleu ne s'épousent-ils pas?
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas

Ne me frexit pas
Je ne vais plus imposer
Je ne vais plus sanctionner
Je me cacherai là
Dans le Berlaymont à ne faire plus que
De inoffensif Better Law Making,
Laisse-moi devenir l'ombre de ton ombre
L'ombre de ta main
L'ombre du Marché Commun
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas
Ne me frexit pas



Les Grecques
Bas-fonctionnaires européens